Belinda Kunz
Belinda Kunz

Mezzo-Soprano (c) Lisa-Lesourd

press to zoom
Belinda Kunz
Belinda Kunz

Mezzo-soprano Belinda Kunz (c) Dominique Mignon

press to zoom
Belinda Kunz
Belinda Kunz

Mezzo-Soprano (c) Fanny Vambacas

press to zoom
Belinda Kunz
Belinda Kunz

Mezzo-Soprano (c) Lisa-Lesourd

press to zoom
1/3

Répertoire

BIZET-Carmen-Carmen

MOZART-Die Zauberflöte-2ne Dame

MOZART-Nozze di Figaro-Cherubino

MOZART-Cosi fan Tutte-Dorabella

OFFENBACH-La Grande Duchesse de Gérolstein-La Grande Duchesse

STRAUSS-Fledermaus-Orlofsky

 

Prochainement




 

Biographie

Né dans une famille de musiciens, après des études littéraires à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, la mezzo-soprano franco-germano-suisse Belinda Kunz, étudie le chant auprès d’Ivan Geissler, Raina Kabaivanska, Evelyne Brunner et Carlos Chausson. Elle reçoit également lors d’une Master-Class, les conseils de Ludovic Tézier.

Sur scène, elle interprète les rôles de Cherubino (Nozze di Figaro), la Seconde Dame (Die Zauberflöte), Dorabella (Cosi fan Tutte), le Prince Orlofsky (Die Fledermaus), le rôle-titre de Carmen ou encore celui de la Grande Duchesse de Gerolstein avec la Compagnie Opéra autrement. Elle chante également le rôle d’Olympe (Olympe la rebelle d’Isabelle Aboulker) avec l’orchestre Symphonique de Mulhouse sous la direction de Laurent Comte et celui d’Endymion (Diana oder sich rächende Cupido de Keiser).

En concert, elle interprète l’alto solo du Stabat Mater de Dvorak avec l’Ensemble vocal de Strasbourg sous la direction de Christian Uhlmann, l’alto solo de la Petite Messe Solennelle de Rossini avec le Chœur Philharmonique de Strasbourg sous la direction de Catherine Bolzinger.

Elle se produit très régulièrement en récital dans le répertoire de la Mélodie et du Lied avec le pianiste Jean-Dominique Burroni avec lequel elle enregistre le Winterreise de Franz Schubert.

Elle a créé plusieurs œuvres, Voix en Miroir en collaboration avec la poétesse Irina Breitenstein (2013-14), ou encore Un Mundo Raro pour voix, Violoncelle et guitare de jazz, qui a reçu le soutien des Musiques Eclatées à Strasbourg et du Conseil Général de la Côte d’Or.

Parmi ses projets, Un Mundo Raro à Illkirch Graffenstaden, l’Alto solo de la 9eme Symphonie de Beethoven avec le Chœur Philharmonique de Strasbourg sous la direction de Catherine Bolzinger.